19 juin 2011

Debbie Reynolds, The Auction online


Je suis en train de regarder online la vente aux enchères de la fabuleuse collection de memorabilia hollywodienne de Debbie Reynolds qui a lieu en ce moment à Beverly Hills et où je serais bien plus à ma place que devant mon ordinateur.

Après avoir acheté le catalogue collector (vous pouvez aussi le télécharger gratuitement, ça vaut vraiment le coup de voir les trésors de l'histoire d'Hollywood que Debbie Reynolds a réunis pendant 50 ans), j'avais bien envie de m'inscrire pour enchérir sur la redingote que Tyrone Power portait dans le rôle d'Alex de Fersen dans "Marie-Antoinette" (je n'ai pas encore le cran de sortir en Norma Shearer).


J'ai vite été refroidi quand j'ai vu que le costume de matador de Rudolph Valentino dans "Arènes sanglantes" a été adjugé 210.000 $. La robe bleue vichy de Dorothy (Judy Garland) dans "Le Magicien d'Oz" a atteint 910.000 $ et ses souliers de rubis 510.000 $. Je n'ose pas imaginer ce que le fourreau rouge "Little Girl from Little Rock" de Marilyn dans "Les Hommes Préfèrent les Blondes" va faire et encore moins sa robe blanche de la scène du métro de "Sept Ans de Réflexion". Ce qui est sûr, c'est que cette nuit, cette robe deviendra la plus chère de toute l'histoire de la mode et du costume (PS : elle vient d'être adjugée au prix fou de 4.600.000 $ soit 3.215.000 €, auxquels il faut ajouter 23% de frais, soit 5.658.000 $ / 3.953.000 € !).


Scott F., qui est actuellement dans la salle des ventes, a pris cette photo de Debbie Reynolds assistant à la dispersion de sa collection. A côté d'elle au premier plan, sa fille Carrie Fisher (qui a bien changé depuis la Princesse Lea de "Star Wars"). Thanks Scott!


La redingote bleue de Tyrone est partie pour 27.500 $.
Et moi, je vais continuer à aller m'habiller chez Gap.

6 commentaires:

  1. Les prix sont juste démentiels !!! je n'en reviens toujours pas... je crois que ce marché devient complètement fou !

    Paradisehunter.

    RépondreSupprimer
  2. La veste du Commandant Kilgore !! Sachant que les sommes dépensées seront investies pour un musée, il n'est pas indécent de les voir à ces hauteurs (hauteurs où je manque d'air !)
    Merci pour le billet, j'ai parcouru le catalogue avec ravissement.

    RépondreSupprimer
  3. Tom, sachez que le Norma Shearer va avec tout. Nous aurions définitivement placé une enchère pour le manteau avec col en singe de Jean Hagen dans "SITR" mais nous venons de voir le tablier de Joan Crawford dans Mildred Pierce.
    Pouvons-nous espérer un update sur d'autres prix ?
    Merci en tout cas.

    RépondreSupprimer
  4. Et Carrie Fisher est le nouveau modèle "Jenny Craig", sorte de Slim Fast qui a déjà tenté de faire mincir Kirsty Alley.

    RépondreSupprimer
  5. Abronsius. Non, justement, les sommes ne seront pas investies dans un musée (qui n'a pas pu se faire malgré la volonté de Debbie Reynolds et à cause de la passivité des institutions qui n'ont pas voulu de la collection ou des mécènes qui ne se sont pas montrés intéressés) : ce que Reynolds a empoché va surtout servir à combler ses dettes dûes au mismanagement de sa collection et à d'autres mauvaises affaires. Bref, Reynolds est aux abois et seule la vente de sa collection pouvait la sortir d'affaire. Triste histoire.

    Soyons. Vous auriez du me dire pour Shearer avant le début de la vente ! Le tablier de Joan Crawford/Mildred est parti pour 22.500 $ (+ 23% frais) mais l'ensemble beige de sa fille Ann Blyth/Veda est resté abordable à 5.000 $. J'espère que c'est le même acheteur qui a acquis les costumes de la mère et de la fille pour égayer ses soirées à thème.

    RépondreSupprimer
  6. Zut alors, c'était trop beau...

    RépondreSupprimer